Interview

« La transition écologique, une transition sociale » : à quand une #VagueVerte dans l’économie ?

Publié le 30/06/2020

Il se passe quelque chose en France, depuis plusieurs mois déjà. Une « vague verte » dans des urnes pourtant asséchées par une abstention préoccupante, et dans le même temps, une Convention Citoyenne inédite rend les conclusions de ses travaux ambitieux : 149 propositions destinées à atteindre l’objectif de « réduire de 40 % les émissions de gaz à effet de serre, dans un esprit de justice sociale. »

Découvrir les 149 propositions de la Convention Citoyenne pour le Climat

Le constat de l’urgence et de la gravité est posé, le constat de la nécessité de changer nos pratiques et notre vision du monde est également posé.

Mais si un consensus émerge dans le diagnostic et la nécessité d’agir, comment le traduire en actes ? Plus précisément, comment cette envie et ce besoin de changement trouveront-ils à s’exprimer sur le marché de l’emploi ?

Au plus proche du terrain, nos consultants RH sont aux premières loges pour témoigner de la réalité du monde du travail.

Il ne suffira pas d’une volonté politique seule pour construire ce fameux monde d’après, il faudra mobiliser les acteurs déjà présents, déjà engagés dans ce chantier. Néanmoins, il faudra au moins une volonté politique forte pour pouvoir faire face à l’enjeu principal de cette transition ambitieuse.

Justin Longuenesse, directeur associé d’Imagreen, livre son analyse à Emploi Parlons Net, le magazine actu de Pole Emploi :

« Tout est une question d’arbitrage. Pour concilier transition écologique et emploi, les capitaux, les compétences, les programmes pédagogiques et les nouveaux entrants sur le marché du travail devront être orientés vers les secteurs ayant le moins d’impact sur l’environnement, et qui auront de vrais besoins à pourvoir : économie circulaire, collaborative, solidaire, énergies renouvelables…

Les acteurs économiques doivent remettre de l’utilité dans la valeur marchande et dans le travail. »

 

Et très concrètement, le rôle des acteurs de l’emploi dans la transition devra être central :

« La transition écologique est également une transition sociale, dans laquelle les ressources humaines vont prendre pleinement part »

Entre subir les bouleversements majeurs à venir, ou choisir d’accompagner une métamorphose en profondeur de notre monde, la véritable question est de savoir si nous sommes prêts à relever le défi. Et ce défi est de taille :

« Nous sommes face à un changement de paradigme. Il n’y aura plus d’un côté l’économie, et l’environnement de l’autre. Ces deux mondes seront imbriqués. Tout l’enjeu sera dès lors d’identifier, les compétences qui permettront d’opérer des passerelles entre des secteurs dans lesquels l’emploi pourrait progressivement se tarir comme l’industrie automobile, et ceux où au contraire les besoins seront forts comme les énergies renouvelables. »

 

La suite de l’entretien de Justin Longuenesse est à retrouver sur Emploi Parlons Net :

continuez votre lecture
Ces articles peuvent aussi vous intéresser
Publié le 09/06/2020 - Secteur de l'environnement
+