Secteur de l'environnement

L’environnement : un secteur prometteur pour votre reconversion professionnelle

Publié le 20/08/2019
Pourquoi se reconvertir dans l’environnement ?
  • Donnez un nouvel élan à votre carrière : le secteur de l’environnement et notamment des énergies renouvelables est en pleine croissance. Il n’est pas rare qu’il y ait plus d’offres que de candidats sur certains postes. Quand un secteur est porteur on peut saisir de belles opportunités et évoluer plus rapidement.
  • Trouvez du sens dans votre travail : vous souhaitez avoir une raison de vous lever le matin ? Mettre votre énergie dans un projet qui fera avancer le monde dans le bon sens ?
  • Participez à l’effort collectif: le changement climatique est une urgence à l’échelle mondiale, nous avons tous un rôle à jouer pour accélérer la transition écologique et énergétique.

Ce sont trois bonnes raisons pour une reconversion professionnelle… Pour autant, qui sait mieux que vous pourquoi vous allez le faire ? En réalité, si vous êtes en train de lire cet article…c’est qu’au fond, vous sentez que le moment est venu {alors foncez ! 😊}.

 

reconversion-professionnelle-environnement
Qui peut se réorienter vers le secteur de l’environnement ?

L’environnement offre des opportunités  de reconversion professionnelle dans des secteurs très différents : les énergies renouvelables, la mobilité, les infrastructures (constructions durables, Smart grid, etc.), le traitement de l’eau ou encore la gestion des déchets.

Il y a donc de la place pour tout le monde : fonctions commerciales, fonctions supports (finance, Rh, communication, etc.) et bien entendu fonctions techniques.

Vous avez besoin de concret ? Alors voici quelques exemples de passerelles possibles d’un autre secteur vers celui de l’environnement.

  • Vous êtes Chef de projet construction BTP ou Oil&Gas ? Avez-vous pensé au poste de Chef de projet construction dans les Enr ? Qualité, respect des budgets et du planning, accompagnement de projets techniques et internationaux : ce sont autant d’éléments qui se croisent entre ces métiers.
  • Plutôt Chef de projet industrie ? Vous pourriez très bien devenir Chef de projet dans le secteur des déchets.
  • Encore un exemple ? Si vous êtes Ingénieur Electricité et que vous avez de l’expérience sur de la haute tension alors il est temps d’explorer le photovoltaïque !

Nous pourrions vous donner des dizaines d’autres exemples, car c’est le cœur de notre expertise. Nos Consultants RH connaissent les spécificités de vos métiers et sont en mesure de vous accompagner sur votre reconversion professionnelle dans l’environnement.

Comment réussir sa reconversion dans l’environnement ?

Informez-vous

En premier lieu, il faut prendre le temps de faire des recherches sur les métiers qui pourraient vous plaire. Faites ensuite un parallèle entre vos compétences actuelles et les compétences attendues sur le poste.

C’est ok, vous avez les compétences techniques requises ? Bonne nouvelle ! La moins bonne… C’est que vous n’êtes probablement pas le seul. Alors mettez toutes les chances de votre côté en vous cultivant sur le secteur que vous souhaitez rejoindre.

Cultivez-vous

Vous avez tellement à découvrir sur le secteur que vous souhaitez rejoindre.

Par exemple, savez-vous qu’en moyenne nous consommons 40 Litres d’eau domestique par jour et par personne (sources CNRS) ? Quand on connaît les difficultés croissantes à se procurer de l’eau de qualité, on comprend vite les enjeux du traitement de l’eau.

Pour vous tenir informé, inscrivez-vous aux newsletters spécialisées, suivez notre blog ou encore le site actu-environnement par exemple.

Mettez-vous en valeur

Vous êtes prêt et vous avez repéré une offre qui vous tente ? Envoyez votre plus beau CV ! Prenez le temps de faire ressortir les compétences clés pour le poste visé. Vous n’avez pas d’expérience sur le secteur, alors faites valoir vos autres atouts. Si nos Consultants RH sont habitués à lire entre les lignes d’un CV, ce n’est pas toujours le cas de votre interlocuteur.

Montrez votre motivation

Ça y est, vous avez un entretien ? En plus de mettre en avant vos Hardskills et Softskills, c’est le moment de montrer votre engouement pour rejoindre le secteur de l’environnement ; et plus largement, démontrer votre envie de faire partie de la communauté des femmes et des hommes qui veulent contribuer à la transition écologique et énergétique.

Julien et Guillaume sont passés du côté Green de la force

Nous avons accompagné Julien et Guillaume durant toutes les étapes de leurs recrutements. Ils ont accepté ce partage d’expérience pour vous aider à sauter le pas dans votre reconversion professionnelle. {Un grand merci à eux}

  • Julien a rejoint un des leaders européens du secteur des déchets en devenant Responsable de site après s’être fait une solide expérience dans d’autres secteurs (assurance, automobile, etc.)
  • Guillaume, quant à lui, était Ingénieur Travaux dans le secteur du bois. Il a rejoint un acteur de référence en matière de parcs éoliens et photovoltaïques, en tant qu’Ingénieur Structure GC /ENR.

Julien, pourquoi avez-vous eu envie de rejoindre le secteur de l’environnement ?

 « Les problématiques liées à l’environnement sont aujourd’hui d’une importance capitale, pour le bien de tous, que l’on y soit sensible ou pas. C’est appréciable d’intégrer un groupe qui pèse de manière positive et significative dans la gestion quotidienne des déchets ainsi que la revalorisation de matériaux, qui par ailleurs est une activité assez méconnue. J’en tire personnellement une certaine satisfaction en ayant un sentiment d’utilité, tout en m’efforçant de sensibiliser mon entourage aux enjeux inhérents à ces domaines. »

Lison, c’est toi qui a sélectionné Julien, pourquoi as-tu présenté sa candidature à ton client ? {Consultante RH Chez Imagreen}

lison-dangre-consultante-rh-imagreen

« Lorsque l’on étudie la candidature d’une personne, on considère, entre autres, les compétences « techniques » ou savoir-faire, la connaissance du secteur et le savoir-être. En échangeant avec le client, nous sommes arrivés à la conclusion que la connaissance du secteur n’était pas indispensable (mais toujours un plus) pour ce poste en particulier, si le savoir-faire (ex : développement commercial, management…) et le savoir-être (ex : motivation, dynamisme, investissement…) étaient au rendez-vous.

Dans le cas de Julien, les compétences requises pour ce poste (savoir-faire) étaient des compétences qu’il a pu développer au cours de sa carrière professionnelle. Il avait également une excellente connaissance du tissu local – qualité indispensable pour l’employeur.

Nous (Imagreen et l’employeur) sommes rapidement arrivés à la conclusion que Julien, bien qu’il n’ait pas eu d’expérience dans le secteur industriel ou des déchets, avait toutes les compétences pour occuper le poste de responsable de site.

Ce qui a fini de nous convaincre, et c’est souvent le cas dans les scénarii de « passerelle », c’est le dynamisme, la motivation de s’investir et d’apprendre et enfin l’humilité du candidat. A cela s’ajoutait la volonté de Julien de rejoindre le secteur de l’environnement.

Cela, plus ses différentes expériences professionnelles, ont permis à l’entreprise de le former rapidement sur la partie « connaissance secteur » qui lui manquait. C’est pourquoi j’étais ravie de présenter Julien à mon client. »

Guillaume, je vous pose la même question, pourquoi avez-vous souhaité rejoindre le secteur de l’environnement ?

« Je souhaitais changer de secteur et j’avais la volonté de rejoindre les ENR. J’ai une vraie sensibilité sur le sujet, notamment de par mes 15 ans d’expérience dans la construction bois.

Ce sont notamment mes compétences en calcul structure qui nous ont permis de créer plus facilement cette passerelle vers le secteur des ENR. »

Alex, peux-tu nous expliquer pourquoi Guillaume a attiré ton attention ? {Consultant RH Chez Imagreen} 

alex-solvet-consultant-imagreen

« Jennifer (HR Business Partner chez Imagreen) avait au préalable identifié son profil sur un autre poste en tout début d’année. Nous avons refait le point ensemble avec le cahier des charges du client puis nous avons repéré les passerelles entre son bagage technique, sa formation et ses expériences professionnelles qui correspondaient sur le poste en question.

Guillaume a en effet de très bonnes connaissances des structures bois et métalliques, il a réalisé des projets de construction et de restauration assez variés : écoles, collègues, salles polyvalentes. Il existe donc une corrélation entre ce bagage technique et le poste d’Ingénieur GC – Structure dans le secteur des ENR.

Cependant, ce qui a retenu aussi mon attention concerne les formations qu’il a entamées en 2018 pour débuter sa reconversion dans les ENR. Il a passé les habilitations électriques et réalisé en plus un stage de construction d’une éolienne.

Enfin, c’est aussi par rapport à sa personnalité que j’ai jugé bon de le présenter :  polyvalent, rigoureux et volontaire.  Guillaume a un projet professionnel bien défini et j’ai senti sa motivation et un réel intérêt pour intégrer le secteur des ENR. »

Maintenant, vous savez tout (ou presque) pour votre reconversion professionnelle. Alors, êtes-vous prêt à relever de nouveaux défis dans le secteur de l’environnement ?
continuez votre lecture
Ces articles peuvent aussi vous intéresser
Publié le 25/06/2019 - Énergies renouvelables
+
Publié le 11/09/2019 - Bien-être au travail
+
Publié le 22/02/2019 - Actu'Imagreen
+